On se retrouve par ici pour un nouvel article voyage! J’ai eu l’occasion de passer 5 jours dans les Pouilles au mois d’octobre. Qu’on se le dise, 5 jours ne sont pas suffisant pour visiter les Pouilles mais vous allez voir que même en y étant si peu de temps, il y a moyen de découvrir pas mal d’endroits. En tout cas, mes amies et moi n’avons pas chômé… 🙂 Je vous laisse découvrir! 

L'itinéraire

JOUR 1

BARI - POGLIANO A MARE - MONOPOLI

Pour arriver directement dans les Pouilles, vous pouvez atterrir soit à Bari, soit à Brindisi. Nous avons atterri à Bari mais nous n’y sommes pas restés. Après avoir récupéré notre voiture de location a l’aéroport, nous avons directement pris la route pour Pogliano a Mare

Ce qu’il faut voir :
– Centro storico
– L’incontournable anse Cala Porto (que l’on peut voir du ponte Lama Monachile) et les grottes de Castellana.

Où manger :
– « Pescaria » (testé) ou « Uccio » (non testé) pour manger un panino col polo (le plat street food typique) ou sandwich au poulpe.
– Le bar « Da Vittorino » pour le parfait apéro à l’italienne au coucher du soleil (non testé).
– « Grotta Palazzese » pour manger avec une vue incroyable sur la mer. Mais trèssss cher (non testé). 
– « Osteria di Chichibio » (non testé).
– « Il super mago del gelo » pour la glace (testé).
Après Pogliano a Mare, nous nous arrêtons à Monopoli, une petite ville tout aussi charmante que Pogliano mais nous n’avons pas trouvé grand chose à faire… Nous y restons une petite heure, le temps de boire un apéro et puis direction Lecce, où nous passerons la nuit.  

JOUR 2

LECCE - OTRANTO - GALLIPOLI

Nous sommes arrivés à Lecce en soirée. Nous avions réservé une nuit avec petit déjeuner au Orodo Luxury B&B pour 56€! Après avoir déposé nos valises, nous sommes allées dans un petit restaurant typique : « Osteria da Angiulino« . Si vous êtes de passage à Lecce, je vous recommande absolument ce restaurant, nous sommes sorties de là en payant un peu plus de 30€ pour 3, en ayant mangé correctement. C’est à partir de ce restaurant que notre passion pour les orecchiettes s’est développée….

Le lendemain nous avons commencé notre journée par la visite de Lecce. De nouveau nous avons à faire à une très jolie ville, très propre. Nous passons 2 heures à nous balader dans les rues avant de prendre la direction d’Otranto.
Sur la route, nous nous arrêtons à « Grotta della Poesia« , « Faraglioni Di Sant’Andrea » et à la « Cava Di Bauxite« , une ancienne mine d’extraction dans laquelle s’est formé un petit lac… la couleur de l’eau mélangée à celle de la roche rouge donne une vue splendide!

Pour la petite histoire, nous voulions nous rendre à Otranto pour y louer un petit bateau sans permis (90€ je pense) lors du couché de soleil… Arrivé au port, pas un chat, aucun « stand » pour louer un bateau directement. Du coup, ne faites pas la même erreur que nous si vous avez la même idée ; louez le bateau sur internet quelques jours auparavant, ou la veille, je pense que cela fonctionne aussi.
Après cet épisode, nous mettons les voiles vers Gallipoli pour admirer un magnifique coucher de soleil (vous savez celui qui se couche directement sur la mer…) accompagné d’apéritifs italiens achetés dans un magasin sur la route (cette méga solution parfaite pour ne pas trop dépenser…).

GROTTA DE LA POESIA

FARAGLIONI DI SANT"ANDREA

CAVA DI BAUXITE

GALLIPOLI

JOUR 3

ALBEROBELLO - OSTUNI

Nous quittons Gallipoli dès le soleil couché pour nous rendre dans notre second B&B, le B&B Masseria Nuevo Caselle qui propose des logements dans des trulli, les maisonnettes aux toits sous forme de cônes, typiques des Pouilles. Le logement était parfait, un peu éloigné des villes et de la vie mais cela nous a permis de complètement déconnecter. Nous avons payé 130€ pour 2 nuits dans un Trullo pour 3 personnes. Les hôtes étaient très gentils et disponibles. Le petit-déjeuner qui était compris était complet. 
En matinée nous nous dirigeons vers Alberobello qui est la petite ville regorgeant de trulli. Les quartiers à visiter sont « Rione Monti » et « Rione Aia Piccola« . Ensuite, sur la « Piazza del Popolo » se trouve un belvédère qui offre une magnifique vue sur ces charmants toits coniques.

Si vous voulez vous arrêter pour manger, allez à la « Cantina » (à tester : la burrata et les orecchiette alla carnavalesca). Nous n’y sommes pas allées mais c’est une adresse que j’avais noté 😉
Après avoir passé 2 heures à Alberobello, nous partons direction Ostuni, la ville blanche. 

Ostuni est un village extrêmement beau, tout comme toutes les petites villes/villages visités jusqu’à présent dans les Pouilles. Cependant, comme nous étions hors saison, il est vrai qu’il n’y avait pas grand chose à faire et pas grand monde dans les rues… Autrement dit, il n’y avait pas beaucoup de vie! Plusieurs « place-to-be » repérés sur les sites internet touristiques et sur Instagram n’étaient pas ouverts. Tout de même, nous avons déambulé dans les jolies rues et sommes arrêtés pour manger dans le restaurant « Osteria Del Tempo Perso » que je vous conseille si vous êtes prêts à y mettre le prix. Le décor est somptueux et la nourriture y très bonne.

Je vous donne tout de même les adresses que j’avais repéré avant de partir (mais non testée) :
   – « Borgo Antico Bistrot » (panini et assiettes de burrata – formule aperitivo à 8€ – coucher de soleil).
   – « Osteria in Piazza » (cuisine italienne authentique).
   – « Impasto napoletano »
   – « La gilda »

Si vous voulez sortir, allez au « Riccardo Caffè » ou au ‘Torre Regina Giovanna ».

OSTERIA DEL TEMPO PERSO

JOUR 4

MATERA - BARI

Jour 4, direction Matera! Je vous conseille de consacrer 1/2 journée si pas une journée entière pour visiter cette jolie ville. Comme pour chaque ville, on se laisse se perdre dans ses rues tout en s’arrêtant pour manger des pâtes, une glace ou un Strazzate (pâtisserie traditionnelle aux amandes). Ce qui est bien à Matera c’est qu’il n’est pas vraiment possible de se perdre, les promenades sont indiquées par des panneaux vous indiquant la direction à prendre pour découvrir les meilleures rues et plus belles vues.

Pour manger vous pouvez aller à « Osteria al Casale » et pour sortir à l' »Area 8″ (les deux endroits n’ont pas été testés mais repérés sur internet avant le voyage).
Après la visite de Matera, direction Bari! Nous avons loué une chambre pour la nuit là bas. Nous voulions arriver avant le coucher de soleil, donc avant 16 heures…. Oui octobre n’est pas la meilleure période pour profiter pleinement des journées!
Nous avions réservé une nuit dans l’appartement « Corte Mercantile » trouvé sur Booking. Il faut savoir que Bari est une ville plus chère que celles visitées auparavant donc pour le même budget nous nous sommes retrouvées avec un logement plus « bas de gamme »… Mais peu importe, nous voulions être dans le centre de Bari. Donc pour le logement, si le confort du lit vous importe peu, allez au Corte Mercantile, il est extrêmement bien situé ! Le prix était de 57,60€ pour la nuit (4 lits) sans petit-déjeuner.

Concernant la ville de Bari, elle était à l’opposé de ce que nous avions pu voir… c’est à dire… vivante ! A croire qu’en basse saison tous les gens sont à Bari. Il y a plein de magasins comme retrouvés dans toutes les grosses villes (Zara, H&M, Stradi…) ainsi que des bars, des restos….

Nous n’avons pas eu le temps de visiter la ville, nous avons simplement fait un peu les magasins, mangé des Aperitivo et puis il était temps d’aller dormir. Nous avons regretté de n’avoir choisi de rester à Bari qu’une seule nuit.

Le soir nous avons mangé au « Mercantilenove » et le lendemain pris notre petit-déjeuner à la « Pasticceria Gelateria Martinucci« . 

JOUR 5

BARI - NAPLES

Voilà c’est le départ, nous rentrons chez nous après avoir pris notre petit-déjeuner à Bari… Mais nous avons encore de la route… Les vols des Pouilles vers la Belgique étant trop chers, nous avions pris un vol de Naples. Nous avions encore donc 3 heures de route jusque Naples. 

QUEL BUDGET ?

Ce voyage nous a couté ± 500€/personne tout compris (trajets maison/aéroport compris aussi)! Ce qui a clairement couté le plus cher c’était la location de la voiture (nous n’avions pas de carte de crédit, uniquement des prepaid, ce qui nous a couté + cher à la location car nous étions obligées de prendre une assurance à 200€… donc partez avec une carte de crédit! Ou faites en une avant de partir j’vous jure vous y gagnerez).

CONSEIL

Mis à part de partir avec une carte de crédit, je vous conseille soit de partir plus longtemps, soit de vous concentrer sur moins de villes si vous n’avez que 5 jours comme nous. Nous avions voulu faire le maximum de choses en 5 jours mais les trajets nous ont vraiment fatigués (encore plus pour l’unique conductrice) et je pense que nous sommes passés à côté de jolies choses dans les villes dans lesquelles nous nous sommes pas arrêtés ou dans lesquelles nous sommes restés que 2-3 heures. Après, comme nous étions en basse saison, je ne pense pas qu’il valait la peine de rester plusieurs heures dans les petites villes…

1 thought on “ MON MINI ROADTRIP DANS LES POUILLES ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *